Crevette Alpheus randalli

Crevette Alpheus bellulus acclimaté en France

Caractère distinctif

 

Alpheus randalli est aussi aussi appelée « crevette pistolet ». Ce surnom lui vient de ses pinces qu’elle claque pour se défendre ou capturer des proies. Le claquement crée une petite onde de choc qui désoriente le prédateur.

Elle ressemble à un petit homard et vit généralement en symbiose avec un ou deux gobies. En échange de leur protection, la crevette creuse un trou où elle vit en communauté.

Cette crevette est très attractives à regarder. Il convient de lui fournir suffisamment de sable ou substrat pour qu’elle puisse creuser.

Un temps d’acclimatation d’une heure est recommandé avant sa première introduction dans un aquarium.